dans

Victime D’agression De La Part De Son Pasteur Nigérian : Elle Raconte

Cette jeune femme a été sexuellement agressée par le pasteur Timothy Omotosho. Elle décrit la scène dans les moindres détails.

Le pasteur nigérian Timothy Omotoso, 58 ans, fait actuellement face à une série d’accusations, notamment de viol et de trafic de plus de 30 filles et femmes. Une de ses victimes a pris la parole devant le tribunal et a détaillé l’agression sexuelle qu’elle a subie.

Cheryl Zondi, 22 ans prétend avoir été sexuellement agressée par le pasteur Timothy Omotoso. Elle a renoncé à son droit à l’anonymat dans le procès impliquant Omotoso et ses deux femmes au foyer. En fait, elle veut que le monde sache quel type de personne, ce pasteur est.

Elle a déclaré lundi à la Haute Cour de Port Elizabeth qu’à l’époque de l’agression, elle croyait que Dieu était en lui.

Peter Daubermann a mené un contre-interrogatoire sur Zondi. Il a abordé la question de sa première rencontre avec le télé-évangéliste dans son église à Durban.

Zondi a témoigné qu’elle avait 14 ans lorsqu’on l’avait convoquée dans la chambre à coucher d’Omotosho. Zondi a expliqué à Omotoso de lui avoir demandé de verrouiller la porte après son entrée.

L’adolescente a expliqué qu’elle s’était agenouillée à côté d’Omotoso qui était dans son lit sous les draps. Elle a dit qu’il lui avait fait signe de s’asseoir à côté de lui sur le lit.

Elle a détaillé l’agression sexuelle, affirmant qu’Omotoso l’avait serrée dans ses bras, avait tiré sur la bretelle de son soutien-gorge et l’avait poussée sur le lit. Zondi a déclaré que pendant qu’elle était complètement habillée, elle a senti son pénis en érection entre ses cuisses. Elle a déclaré à la cour qu’elle ne résistait pas et était consciente du fait qu’elle subissait une agression sexuelle. Elle a dit qu’elle savait qu’un tel comportement était mauvais.

Dauberman a demandé à Zondi :

Tu étais seule dans une pièce avec un homme. Tu dis que tu as eu peur. Que pensais-tu qu’il allait se passer ? Ne t’es-tu pas demandé pourquoi la porte était verrouillée ?

Zondi a répondu que c’était effrayant, mais que c’était aussi un privilège, car Omotoso était comme un homme de Dieu. Elle a dit qu’elle voulait qu’il soit son mentor musical et a pensé qu’il la formerait.

Dauberman lui demanda :

Pourquoi n’as-tu pas crié ? Tu savais qu’il y avait d’autres personnes dans la maison, pouvaient-elles vous entendre ?

Zondi a dit qu’elle avait peur et que les filles de la maison étaient fidèles à Omotoso. Elle a en outre expliqué pourquoi elle n’osait pas s’opposer à ses avances. Elle affirmait qu’elle était sous le choc et confuse. Zondi a aussi reconnu lui avoir dit : « Je dois juste m’habituer à la façon dont les choses fonctionnent dans cette maison ».

Zondi a déclaré que même si elle avait crié au secours, personne n’interviendrait. Elle a dit qu’à l’époque elle pensait que Dieu était du côté d’Omotoso pour qu’il commette une agression sexuelle. Zondi a de nouveau expliqué qu’elle avait trop peur pour s’opposer à Omotoso, car quiconque s’y opposait mourrait. Elle l’a donc laissé continuer.

Dans la nuit, Zondi a déclaré qu’elle avait de nouveau reçu une invitation dans sa chambre où elle pensait qu’elle se ferait violer.

Je pensais qu’il me violerait et que je devrais le laisser faire ce qu’il voulait faire. Je ne voulais pas faire face à la colère de Dieu, a déclaré Zondi.

Cette fois, elle a reçu pour instruction de retirer ses vêtements. Zondi a déclaré qu’Omotoso avait légèrement pénétré dans son vagin, mais avait pris soin de ne pas aller jusqu’au bout. Elle a en outre raconté qu’il se frottait contre ses parties génitales jusqu’à jouir.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

0

Comments

0 comments

« Nous Allons Rendre Le Nigeria Vivable Pour Tous Nos Jeunes » – Buhari

La Nouvelle Petite Amie De Floyd Mayweather Est Si Sexy